2022


La Mêlée 2022

s'engaronne


Fabrique POLA

Bordeaux

La Mêlée est un laboratoire artistique vivant et éphémère sur la ville. Chaque année, La Mêlée invite à travers une thématique à découvrir et expérimenter des propositions artistiques et urbaines qui fabriquent une ville plus souple, plus humaine et plus partagée.

 

2022 : La Mêlée s’engaronne

Du 7 au 16 juillet 2022, Bruit du frigo et Les Chantiers Tramasset s’associent pour vous proposer une Mêlée fluviale, une aventure artistique et urbaine au fil de l’eau.

Aux côtés d’amoureux de la Garonne a été créée une flotte aux mille visages, une flotte à l’image de la ville que nous rêvons. Hybride et bigarrée, audacieuse et insolente, elle voguera sur le fleuve et vous invitera à découvrir ce territoire – qui se déroule sous nos yeux mais que nous éprouvons si peu.

La Mêlée 2022 s’inaugure le 7 juillet à la Fabrique POLA à Bordeaux et se clôture le 16 juillet pour les RBBAIV (Rencontres des Bateaux en Bois et Autres Instruments à Vent) des chantiers Tramasset au Tourne. Elle vous embarque à ses côtés en bateau pour une découverte du fleuve et de ses abords, ponctuée de rendez-vous artistiques. Lors de cette Mêlée itinérante de Lormont au Tourne, en passant par Bacalan, Bègles et la Fabrique POLA, vous pourrez naviguer, regarder, manger et expérimenter le fleuve autrement, vous laissez porter par des situations insolites au rythme de la marée.

La Mêlée 2022 ça tangue et ça chaloupe ! Vous y découvrirez des concerts, des performances, des temps de fêtes pour vous approprier le fleuve comme espace public en devenir et imaginer une ville plus souple et plus humaine.

 

Les artistes embarquées de la Mêlée :

Durant l’année nous invitons des artistes en résidence sur des territoires de proximité à l’échelle de la métropole et du département.  La Mêlée 2022, ce sont trois résidences d’artistes, de création immersive qui se donnent à voir, avec Cmd+O, Elg et La Chimie et Coline Gaulot. Elles créent des connivences entre ces artistes, des territoires et des publics en articulant exigence, innovation artistique avec créations collectives et participatives.

 

Coline Gaulot :

C’est dans le cadre du dispositif du département « 1 artiste 1 collège » que Coline Gaulot a mené de septembre à juin une résidence de médiation auprès d’une classe de 6ème. Ensemble, ils ont imaginé et produit « joyeux appétit », un banquet et les pièces de son service en porcelaine. Faisant écho aux travaux de l’artiste, Joyeux A ou encore Lobster and oyster, please!, le projet s’inscrit dans une dimension narrative mêlant histoires collective et personnelle. Tout est parti d’un récit inventé ensemble, évocation de notre rapport au festin… Quel serait le repas de leur rêve ?

Les mains ensuite, souvent petites, ont conçu les réceptacles à un dîner fragile, collectif. Confectionnés sans moule, le service défie les lois de la gravité, tout reste possible. Des couteaux qui auront du mal à couper, des assiettes d’épaisseur et de tailles… libres, des verres qui lutteront pour se tenir droit, nous vous laissons alors imaginez les carafes, les fourchettes et les plateaux !

Ce service va donner lieu à 4 performances où Coline Gaulot porposera en collaborations avec des structures associatives du territoire à une trentaine de convives de relever un magnifique défi : partager un repas. On vous espère avec un appétit grand et une patience sans limite.

 

Collectif Cmd+O :

Cartel et Cmd+O ont travaillé tout au long de l’année pour imaginer L Comptoir, un mobilier, un petit aménagement temporaire qui s’ouvre au quartier et ses habitants. En prolongement de leur café associatif mobile, il sera un lieu qui appartiendra à tous, proposant des usages multiples pour ce quartier dynamique et riche d’initiatives associatives. Niché en bord de Garonne, juste à côté des Jardins Familiaux de Bacalan, le mobilier a été construit durant différents chantiers participatifs qui ont impliqué au travers de l’action de l’UBAPS et de Cartel des jeunes du quartier.

« Sur la plaine des Berges de la Garonne, bercé aux effluves des jardins bacalanais, aux bruissements des roseaux et sous la tutelle mystique du pont d’Aquitaine, se dresse un nouveau venu : Le Comptoir en L.

Un comptoir à mettre sous les coudes des habitants, pour se retrouver, refaire sa journée ou le monde entier autour d’un rafraîchissement bien mérité,
Un comptoir pour afficher et s’exprimer, montrer un imaginaire peu importe son origine et sa nature,
Un comptoir pour planter les pousses vertes d’arômes ou d’ornements et les observer grandir,

Un comptoir et son estrade pour celles et ceux qui aiment se tenir debout pour affronter le monde,
Un comptoir et des tables pour ceux et celles qui aiment s’assoir devant la frénésie du monde,
Un comptoir et un Cartel derrière pour en tirer les tiroirs et y jeter toute sa soif d’hospitalité ce quartier. »

 

Elg et La Chimie :

Elg et La Chimie mènent des ateliers avec un groupe d’adolescents composé de mineurs non accompagnés issus des MECS (Maisons d’Enfance à Caractère Social), du COS et du CAMINA et des élèves de la Rock School Barbey. Cette résidence de médiation se déroule du 2 au 7 juillet à la Rock School Barbey, pendant laquelle les jeunes ont rencontré et répété avec le groupe pour partager une partie du live qui fera l’ouverture de la Mêlée le 7 juillet à la Fabrique POLA.

 

Programmation de La Mêlée

Rendez-vous sur lamelee.bruitdufrigo.com

 

La Mêlée est un projet Bruit du frigo porté par une gouvernance collective qui s’étoffe chaque année, avec à son bord: Les Chantiers Tramasset, le Kfé des familles, l’Amicale Laïque Bacalan, le centre d’animation Queyries, la halte nautique du point du jour, l’association des pêcheurs de bacalan, l’association Cartel, les marins de Bordeus, le centre d’animation de Queyries, les marins de la Lune, les archives de Bordeaux Métropole, Le collectif Bordonor, le Musée d’Aquiyaine, l’association DIDEE, la mecs Camina de Lormont, le Cos de Villenave d’Ornon, le club de voile de Lormont, le collège Jean Zay de Cenon, L’ubaps, le Collectif Dehors

 

 

 

 


les derniers
projets

> tous les projets

A la croisée de l’art, des territoires et des populations, notre démarche vise à favoriser la transition vers un urbanisme durable, partagé et accueillant, en proposant des façons alternatives d’imaginer et de fabriquer notre cadre de vie, en explorant des formes nouvelles d’espace public.