Bruit
du frigo
Création et médiation sur le cadre de vie

La Fabrique du lac

Quartier El Oulfa, Casablanca, Maroc — Mars 2019

 

LA FABRIQUE DU LAC

En février 2018, l’Institut Français de Casablanca nous invite pour présenter nos projets lors d’une conférence. Lors de cette visite, nous rencontrons des acteurs du territoire social et culturel. Parmi ces visites, un quartier retient particulièrement notre attention : le quartier El Oulfa.

El Oulfa est un quartier principalement résidentiel situé à environ 5 kms à l’ouest du centre de Casablanca.
 La place Al Firdaous et le lac El Oufa sont deux espaces publics majeurs du quartier mais leur état de dégradation contraint fortement leur appropriation quotidienne par les habitants.

Le lac, véritable oasis insoupçonné au cœur de la ville est une ancienne carrière transformée en bassin de rétention. L’urbanisation est venue progressivement l’enserrer sans pour autant l’intégrer au quartier. Seul un cheminement piéton le long des berges a été créé et aménagé. Cette pépite de nature est malheureusement très polluée.

La place, véritable centralité urbaine, aux faux airs de place composée à l’italienne, était équipée de nombreux bancs, très dégradés. Loin d’être délaissée, elle est un carrefour vivant et actif, où les gens se retrouvent, les enfants jouent, les vendeurs ambulants s’installent.


En rentrant, nous proposons à l’Institut Français un projet de résidence de fabrique urbaine et collective dont l’objectif serait d’engager modestement la reconquête à la fois concrète par une action in situ et symbolique de ces espaces. Cette résidence viserait d’une part à susciter auprès des habitants une dynamique collective et positive et d’autre part à sensibiliser les autorités publiques sur l’intérêt d’agir sur ces espaces, en particulier sur le lac.

Nos actions :

- Installer un atelier éphémère de conception et de construction de mobilier urbain sur la place Al Firdaous pour explorer les possibilités d’usage de la place et des abords du lac en les équipant de petits mobiliers temporaires, utiles comme poétiques, pensés et construits collectivement. Nous décidons de revenir sans plans déjà dessinés et d’élaborer au fur et à mesure un programme de mobilier en fonction des observations faites sur le terrain et des besoins exprimés par les habitants.

- Organiser un workshop étudiant autour du devenir du lac El Oulfa pour proposer un regard, imaginer les vocations possibles de ce lieu extraordinaire et faire émerger des pistes potentielles d’aménagements à plus grande échelle. Ce workshop s’inscrit dans une démarche d’enseignement hors les murs et a réuni des étudiants en architecture de Casablanca, Bordeaux et Toulouse.


La Fabrique du lac est un projet Bruit du Frigo, dans le cadre du programme de résidences artistiques et culturelles 2019 de l’Institut Français du Maroc.

Commanditaire : Institut Français du Maroc

Avec le soutien de : Préfecture Hay Hassani, Casa Anfa, INDH (Initiative Nationale pour le Développement Humain), la Lydec et l’AREF (Académie Régionale pour l’Education et la Formation).

L’équipe du projet
Direction de projet : Yvan Detraz
Suivi de projet : Virginie Terroitin
Coordination Workshop : Hocine Aliouane-Shaw
Médiation et construction : Samuel Boche, Julie Bourigault, Annabelle Eyboulet, Camille Florent, Benjamin Frick, Stanislas Geiger, Gwenaëlle Larvol, Vincent Laval, Cassiopée Loget, Yann Paul, Jeannette Ruggeri et Virginie Terroitin
Équipe Institut Français : Sofiane Benkhassala, Younes Chaoui, Martin Chénot, Antoine Godard, Samba Sambounou, Amina Tozy et Faysal Ziza
Encadrants Workshop : Hocine Aliouane-Shaw, Imad Dehmani et Lahbib El Moumni
Etudiants Workshop : EAC // Sara Boutaam, Asmaa Charaf, Yasmine Charif, Aboubakr El Abbadi, Kenza Ibenkhayat, Faycal Bentaha, Salma Jahidi – ENSAPBx // Julien Aubessard, Kenzah Chraïbi, Mathilde Lestringuez, Clarisse Roche, Hugo Roncheau, Celia Teguia – E.A.T // Naïm Benyahya

Merci !
à l’équipe de l’Institut Français de Casablance pour leur implication au quotidien, aux habitants pour leur participation au projet et leur accueil, aux associations du quartier pour leur présence sur le temps de la résidence et du Festival du lac, aux étudiants et encadrants de l’EAC (Ecole d’Architecture et de Paysage de Casablanca), de l’ENSAPBx (Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux) et de l’E.A.T (Ecole Nationale Supérieure de Toulouse) pour leur investissement dans le workshop, et enfin à l’équipe de construction pour leur belle énergie !